Yin/yang et anatomie

Dans le corps humain, la théorie du Yin et du Yang s'applique également; Si nous observons les oppositions interne/externe, haut/bas, nous pouvons déjà faire un certain nombre d'observations. Nous pouvons distinguer la peau, la superficie qui sont Yang, par rapport à l'interne, aux organes qui sont Yin. Ces mêmes organesentre eux peuvent être plus Yin l'in par rapport à l'autre; Par exemple, les reins sont considérés comme plus yin que les poumons,  car celui ci est plus en relation avec l'extérieur et situé plus haut dans le corps. Nous pouvons également distinguer le haut du corps, yang, par rapport au bas du corps considéré alors comme yin.

Yin/yang et physiologie

D'une manière générale, la médecine chinoise considère que les réserves essentielles et héréditaires, le sang et les liquides organiques sont yin, alors que les fonctions des organes, la défense, le réchauffementn tout ce qui fait circuler dans le corps est yang.

Yin/yang et pathologie

Lorsque l'individu est en bonne santé, yin et yang sont harmonieusement intégrés dans un équilibre dynamique avec des exercices bien choisis. En revanche, lorsqu'ils ne sont plus équilibrés dans le corps, il s'ensuit des tableaux pathologiques qui varient en fonction du type de déséquilibre.

Il est délicar de décrire les typologie caractéristiques du yin et du yang. Car dans la réalité, nous sommes plutôt un savant mélange des deux et qui peut varier selon les organes du corps. Cette complexité est parfaitement répérée par les outils de diagnostic de la médecine chinois et rélève d'une consultation pour dignostiquer éventuellement des problèmes de cholestérolémie, d'obésité ou d'autre problème métabolique.