L'origine de la médecine chinoise remonte à environ 1000 ans avant JC, époque de la rédaction du Yi Jing, rédaction qu'auraiteffectuéeFu Xi, le premier empereur mythique; Ce texteest l'une des pièce maîtresse de la pensée chinoise. Ces enseignements poursuivis dans le Dao De Jing et le Zhuang Zi ont donné naissance au taoïsme; Le taoisme ne se veut absolument pas moral et ne dicteaucun dogme; Il étudie simplement l'Univers et ses mutations, la place de l'homme entre la Terre et le Ciel. La diététique, qui nous intéresse ici, découle de ces grands principes philiosophiques. Egalement non dogmatique et très pragmatique, celle-là s'est progressivement affinée au fil du temps.

De 2200 à 1100 avant notre ère : des traces nous montrent que les boissons alcoolisées étaient déjà connues, qu'elles étaient obtenues par la fermentation des céréales et qu'il était constaté qu'elles facilitaient la circulation du sang et augmentaient les effets des plantes.

De 1100 à 220 avant notre ère : Pendant la dynastie Zhou, les médecins royaux étaient divisés en quatre catégories. Au sommet de la hierarchie médicale se trouvaient les Shi Yi. Ils avaient pour mission la prévention et la protection de la santé du roi. Diététiciens, ce sont eux qui élaboraient les repas en vue de préserver au mieux l'équilibre du souverrain.